Consignes de sécurité

Les huiles essentielles, véritables cadeaux de la nature, sont souvent plus puissantes qu'on ne l'imagine. Afin d'éviter toute mauvaise utilisation de ces précieuses essences et de garantir leur potentiel maximum, le fondateur de Young Living, D. Gary Young, en collaboration avec le Dr. Lindsey Elmore (responsable du service Global Education and Health Sciences) et d'autres experts de son équipe, ont créé ce guide. Consultez-le pour en savoir plus sur les conseils d'utilisation de base, les risques de sensibilité cutanée et autres informations utiles.
Foire aux questions
Je découvre les huiles essentielles (HE). Comment les utiliser ? Chaque flacon d'huile essentielle Young Living affiche un mode d'emploi, qui varie en fonction des pays et de leurs réglementations en la matière. Veuillez consulter l'étiquette du produit pour obtenir les instructions adéquates.
Je vois le terme « huile de base » utilisé à plusieurs endroits. Qu'est-ce qu'une huile de base, à quoi sert-elle et pourquoi dois-je l'utiliser ? – Une huile de base est une huile végétale, telle que l'huile de noix de coco ou l'huile de pépins de raisin, qui peut être utilisée pour diluer l'HE. Le complexe d'huiles végétales V-6 Enhanced Vegetable Oil Complex de Young Living est une excellente huile de base à utiliser si vous apppliquez une HE la peau. La dilution avec une huile de base n'atténue pas les effet des HE, elle empêche au contraire tout déchet en cas d'application excessive. Les graisses végétales, le beurre, la margarine ou les dérivés de pétrole (vaseline) ne doivent jamais être utilisés comme huiles de base. Certains consommateurs choisissent d'éviter l'huile d'olive en raison de son arôme puissant et de sa texture épaisse.
Qu'est-ce qu'une huile chaude ? – Les « huiles chaudes » sont des huiles qui, lorsqu'elles sont appliquées sur la peau, peuvent provoquer une sensation de chaleur ou de picotement. YL recommande de tester d'abord l'huile en question avant la première utilisation. Pour ce faire, appliquez une à deux gouttes d'HE sur une petite partie de la peau, sur l'avant-bras par exemple. Observez la zone en question pendant l'heure ou les deux heures suivantes afin de détecter toute réaction ; généralement, les réactions se produisent dans les 5 à 10 minutes. Si vous ressentez une sensation de chaleur ou de picotement ou si vous votre peau paraît irritée, appliquez l'huile de base V-6 sur la zone autant que nécessaire. Parmi les « huiles chaudes », on trouve par exemple la cannelle (Cinnamon), le clou de girofle (Clove), la citronnelle (Lemongrass), la menthe poivrée (Peppermint), l'origan (Oregano), le thym (Thyme), ainsi que les mélanges Exodus II et Thieves.
Que faire si je ressens une irritation ou une gêne cutanée ? – En cas de gêne ou d'irritation, arrêtez d'utiliser l'HE et appliquez le mélange V-6 ou une autre huile de base sur la zone concernée. N'utilisez jamais d'eau pour essayer de retirer l'huile de la peau, car cela peut augmenter la gêne. En cas d'irritation, cela peut être un signe de détoxication ; buvez suffisamment d'eau afin de stimuler la libération et l'élimination des toxines du corps. Les toxines présentes dans les savons et les produits de beauté à base de dérivés pétrochimiques, les produits d'entretien et les parfums peuvent être à l'origine de cette détoxication. Envisagez de ne plus utiliser ces produits dans ce cas-là. Avant de réutiliser l'HE, effectuez un test local (voir ci-dessus) et diluez avec une huile de base si nécessaire. L'eau fait pénétrer l'huile dans la peau et les yeux. Si une HE entre en contact avec vos yeux, rincez avec de l'huile de base V-6 pour soulager tout inconfort. La gêne devrait disparaître en quelques minutes. Si elle persiste au-delà de 5 minutes, veuillez demander un avis médical.
Les huiles essentielles peuvent-elles être appliquées sur des zones sensibles ? – YL recommande d'éviter toute application d'HE sur les zones sensibles telles que les yeux, les oreilles, les parties génitales et les muqueuses. Si vous décidez d'utiliser une huile sur une zone sensible, diluez-en une goutte dans cinq à dix gouttes de mélange V-6.
À quelle fréquence les huiles essentielles peuvent-elles être appliquées ? Quelle quantité dois-je utiliser ? – L'étiquette vous donnera les consignes d'utilisation pour chaque HE. Veuillez suivre ces instructions. L'idée « un peu, c'est bien, plus c'est mieux » n'est pas toujours bonne. Les huiles essentielles sont très puissantes. Commencez donc doucement et augmentez les doses petit-à-petit. Dans la plupart des cas, une à deux gouttes suffisent et l'utilisation d'une plus grande quantité peut gâcher le produit. En fonction de l'HE, vous pouvez progressivement passer à trois/quatre utilisations par jour si vous le souhaitez. Une utilisation excessive peut augmenter le risque de réactions indésirables.
Les huiles essentielles peuvent-elles être utilisées pendant la grossesse ou l'allaitement ? – Comme pour tout autre état de santé particulier, il est vivement recommandé, avant d'utiliser les huiles essentielles, de demander conseil auprès d'un professionnel de la santé expérimenté en la matière. Il est généralement recommandé d'éviter une utilisation excessive de Clary Sage (sauge sclarée, salvia sclarea), Sage (sauge, salvia officinalis), Idaho Tansy (tanaisie, tanacetum vulgare), Hyssop (hysope, hyssopus officinalis), Fennel (fenouil, foeniculum vulgare) et Wintergreen (thé des bois, gaultheria procumbens) ainsi que des mélanges et compléments qui contiennent ces huiles.
Les huiles essentielles peuvent-elles être utilisées sur les enfants ? – De nombreuses HE conviennent aux enfants mais doivent être diluées avant utilisation. Certains produits YL sont pré-dilués avec une huile de base comme indiqué sur l'étiquette du produit et sont destinés à une application directe sur les enfants. Les enfants répondent généralement bien aux HE et l'utilisation d'une huile de base est recommandée. Une à deux gouttes d'HE telle que RutaVala, Gentle Baby et Peace & Calming peuvent être diluées dans une huile de base et appliquées sur la plante des pieds.
L'exposition de la peau au soleil affecte-t-elle l'utilisation des huiles essentielles ? – Certaines HE, surtout les huiles d'agrume, contiennent des molécules naturelles qui réagissent aux rayons du soleil (lumière UV) et provoquent une réaction. Toutes les HE et les mélanges d'huiles YL qui contiennent ces composés disposent d'un avertissement sur leur étiquette indiquant d'éviter les rayons du soleil et la lumière UV au cours des 12 à 48 heures suivant l'application. Il faut toujours faire attention lorsque vous commencez à utiliser une nouvelle huile : effectuez un test sur la peau (voir ci-dessus), diluez-la avant application et évitez l'exposition au soleil et aux UV afin de réduire les risques de sensibilité. Les produits de beauté YL sont formulés exprès sans agents photo-sensibles afin de réduire le risque de réaction au soleil.
Qu'en est-il de l'utilisation des huiles essentielles si j'ai une maladie ou que je suis un traitement ? Les huiles essentielles peuvent-elles interagir avec mes médicaments prescrits ? Si vous êtes malade ou suivez un traitement médical, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé expérimenté en HE avant utilisation. Demandez conseil auprès du médecin ayant délivré votre ordonnance et à un pharmacien sur les éventuelles interactions entre les médicaments et les huiles essentielles.