Guide de sécurité des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des cadeaux puissants de la nature qui peuvent souvent être plus puissantes que prévu. Afin d’éviter une mauvaise utilisation de ces huiles précieuses et de vous assurer que vous bénéficiez au maximum de leurs avantages, le fondateur de Young Living, D. Gary Young, en collaboration avec notre directeur de l’éducation mondiale et des sciences de la santé et d’autres experts en produits, a créé ce guide de sécurité utile. Référez-vous à ce guide pour connaître les bases de l’utilisation des huiles essentielles, la façon de traiter la sensibilité de la peau et d’autres informations précieuses.

FAQ sur l’utilisation

Je suis novice en ce qui concerne les huiles essentielles. Comment puis-je les utiliser ?

Young Living étiquette chaque bouteille d’huile essentielle de chez Young Living avec des instructions d’utilisation ; Ces instructions varient en fonction de votre région. Veuillez consulter l’étiquette du produit pour obtenir les instructions d’utilisation appropriées.


Je vois le terme « huile de support » utilisé dans plusieurs endroits. Qu’est-ce qu’une huile de support, qu’est-ce que ça fait et pourquoi devrais-je l’utiliser ?

Une huile de support est une huile végétale - comme l’huile de noix de coco, l’huile d’olive ou l’huile de pépins de raisin - qui peut être utilisée pour diluer les huiles essentielles. Le complexe d’huile végétale V-6MC de Young Living est une excellente huile de support pour toutes les applications.

Les huiles de support garantissent que les huiles essentielles appliquées par voie topique sont confortables pour la peau. La dilution avec une huile de support ne dilue pas l’effet de l’huile essentielle. En fait, elle empêche le gaspillage en raison d’une application excessive. Recherchez des taux de dilution sur les bouteilles d’huile essentielle Young Living.

Le shortening végétal, le beurre, la margarine ou les dérivés du pétrole (tels que l’huile minérale, l’huile pour bébés et la vaseline) ne doivent jamais être utilisés comme huiles de support.


Qu’est-ce qu’une « huile chaude » ?

Les « huiles chaudes » sont des huiles qui peuvent causer une sensation de chaleur ou de réchauffement lorsqu’elles sont appliquées sur la peau. Des exemples d’huiles chaudes et de mélanges incluent la cannelle, le clou de girofle, la citronnelle, l’origan, le thym et ThievesMD. Pour certaines personnes, la sensation de rafraîchissement de la menthe poivrée peut être trop intense.

Young Living recommande d’utiliser une procédure de test épicutané avant la première utilisation. Pour effectuer un test épicutané, appliquez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle sur une zone de peau comme l’avant-bras par exemple. Observez cette zone de peau pendant 1 à 2 heures pour toute réaction visible. Cependant, les réactions se produisent habituellement dans les 5 à 10 minutes. Si vous ressentez une sensation de chaleur ou de brûlure ou bien si vous développez une éruption cutanée, ajoutez V-6 ou une autre huile de support sur la zone concernée aussi souvent que nécessaire.


Que dois-je faire si je ressens un inconfort ou une irritation cutanée ?

En cas d’inconfort ou d’irritation, arrêtez d’utiliser l’huile essentielle et appliquez V-6 ou une autre huile de support sur la zone affectée. Si une éruption cutanée se produit, cela peut être un signe de désintoxication. Buvez une quantité suffisante d’eau pour favoriser la libération et l’élimination des toxines de votre corps. Les toxines présentes dans les savons à base pétrochimique et les produits de soins de la peau, les détergents et les parfums peuvent déclencher certaines réactions de désintoxication. Envisagez d’arrêter ces agents en cas de réaction. Avant d’utiliser l’huile essentielle à nouveau, effectuez un test épicutané (voir ci-dessus sous « Qu’est-ce qu’une « huile chaude » » ?) et diluez avec une huile de support au besoin.

Soyez conscient que certaines sources suggèrent de diluer l’huile avec de l’eau, mais en fait, l’eau entraîne l’huile dans la peau et les yeux. N’utilisez jamais d’eau pour tenter de rincer l’huile de la peau, car cela pourrait augmenter l’inconfort. Si l’huile essentielle entre en contact avec vos yeux, rincez-les avec V-6 ou une autre huile de support le plus rapidement possible pour soulager tout inconfort. Si l’inconfort des yeux ne cesse pas dans les 5 minutes, consultez un médecin.


Les huiles essentielles peuvent-elles être appliquées sur des zones sensibles ?

Évitez de mettre en contact les zones sensibles telles que les yeux, les oreilles, les organes génitaux et les muqueuses avec les huiles essentielles. Si vous choisissez d’utiliser l’huile sur n’importe quelle zone sensible, diluez 1 goutte d’huile essentielle avec 5 à 10 gouttes de V-6 ou une autre huile de support.


À quelle fréquence les huiles essentielles peuvent-elles être appliquées ? Quelle quantité puis-je utiliser ?

Suivez les instructions d’utilisation appropriées imprimées sur chaque étiquette d’huile essentielle. Les huiles essentielles sont très puissantes, alors commencez par de petites quantités et continuez doucement. L’utilisation excessive des huiles essentielles peut augmenter le risque d’effets indésirables. Dans la plupart des cas, 1 à 2 gouttes sont suffisantes et l’utilisation plus importante peut provoquer le gaspillage du produit. Selon l’huile essentielle, vous pouvez constituer progressivement jusqu’à 3 à 4 utilisations par jour, si vous le souhaitez.


Les huiles essentielles peuvent-elles être utilisées pendant la grossesse ou pendant l’allaitement ?

Comme pour tout état de santé, nous vous recommandons vivement, avant d’utiliser les huiles essentielles de demander un conseil et une recommandation d’un conseiller en soins de santé formé et compétent qui est expérimenté en matière d’utilisation des huiles essentielles. Certaines personnes choisissent d’éviter la surutilisation et une utilisation excessive de sauge sclarée (Salvia sclarea), de sauge (Salvia officinalis), de fenouil (Foeniculum vulgare) et de thé des bois (Gaultheria procumbens), ainsi que les mélanges et suppléments qui contiennent ces huiles.


Les huiles essentielles peuvent-elles être utilisées chez les enfants ?

Beaucoup d’huiles essentielles sont appropriées pour une utilisation chez les enfants, mais elles doivent être diluées avec une huile de support avant toute utilisation. Certains produits Young Living sont pré-dilués avec une huile de support, comme indiqué sur les étiquettes des produits, et sont destinés à une application directe chez les enfants. Vous pouvez diluer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle comme Gentle BabyMC et Peace & CalmingMD avec une huile de support et appliquer sur la plante des pieds.


Comment l’exposition au soleil affecte-t-elle l’utilisation des huiles essentielles ?

Certaines huiles essentielles, en particulier les huiles d’agrumes, contiennent des molécules naturelles qui réagissent avec la lumière du soleil (lumière UV) et provoquent une réaction de sensibilité. Young Living étiquette les huiles essentielles et les mélanges d’huiles qui contiennent ces composés avec une mise en garde pour éviter de s’exposer à la lumière du soleil/UV pendant 12 à 48 heures après l’application du produit. Soyez prudent lorsque vous commencez à utiliser une nouvelle huile. Pour réduire le risque de sensibilité, effectuez un test épicutané (voir ci-dessus sous « Qu’est-ce qu’une « huile chaude » » ?), diluez et appliquez l’huile sur la peau qui ne sera pas exposée à la lumière du soleil/UV. Young Living conçoit ses produits de beauté et cosmétiques pour éliminer les agents sensibilisants au soleil afin de réduire le risque de sensibilité au soleil.


Qu’en est-il de l’utilisation des huiles essentielles si je souffre de troubles médicaux ? Les huiles essentielles peuvent-elles interagir avec les médicaments prescrits sur ordonnance ?

Si vous souffrez d’une maladie ou de troubles médicaux, ou si vous prenez des médicaments prescrits sur ordonnance, il est recommandé avant d’utiliser une huile essentielle, de consulter un conseiller en soins de santé ayant de l’expérience avec des huiles essentielles. Demandez des conseils d’un médecin traitant et d’un pharmacien sur les interactions potentielles entre tout médicament et toute huile essentielle.